Chaires, centres, groupes et instituts

 

Les professeurs sont engagés à divers titres dans des activités de recherche en liaison avec leurs responsabilités d'enseignement et de contribution à l'accroissement des connaissances. Plusieurs travaillent aussi à des projets de recherche réalisés grâce aux subventions ou contrats de recherche provenant d'organismes externes. Certains sont associés à des organismes de recherche internes à l'Université Laval.

 
Chaires

Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque
Titulaire : Stéphane Leman-Langlois

Au Royaume-Uni, il y a une caméra de vidéosurveillance par 14 habitants. Au Canada, il y en a moins d’une par 10 000. Le risque n’est donc pas un objet tangible mais le produit d’une estimation variable selon les sociétés, où il mobilise des mesures de contrôle d’ampleur diverse. La plus importante de ces mesures est la surveillance, sous toutes ses formes. Paradoxalement, plus on surveille et plus on arrive à identifier des risques qu’on n’avait pas encore imaginés.

Le programme de la chaire innove en s’attaquant à cette structuration en combinant l’étude des pratiques de la surveillance à celle des représentations du risque, ce qui comblera des lacunes de part et d’autre : placer la surveillance dans son contexte sociopolitique et connecter le discours du risque aux pratiques qui à la fois en découlent et le soutiennent.

  

Chaire de recherche Marcelle-Mallet sur la culture philanthropique
Titulaire : Yvan Comeau

La mission de la Chaire de recherche Marcelle-Mallet sur la culture philanthropique consiste à produire des connaissances de pointe sur la culture philanthropique, diffuser des contenus  d’érudition pour rendre compte de la complexité de cette culture et appuyer la mise en pratique des résultats pour la faire progresser.

Par culture philanthropique, on entend : Manifestations comportementales, intellectuelles et morales de même que structures sociales par lesquelles des personnes donnent volontairement argent, biens ou temps afin de contribuer au mieux-être de leurs semblables, de leur collectivité et plus généralement de l’humanité, et ce, sans contrepartie pleinement équivalente.

Cette chaire voit le jour grâce à la contribution de l’Institut Mallet pour l’avancement de la culture philanthropique. L’Institut financera la Chaire à hauteur d’un million de dollars au cours des cinq prochaines années. Cette chaire sera rattachée à la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval. 

 
Centres

Centre de recherche, d’information et de développement de l’économie solidaire (CRIDES)

Le Centre de recherche, d’information et de développement de l’économie solidaire (CRIDÉS) regroupe depuis octobre 2005, des chercheures et chercheurs de l’Université Laval ainsi que des représentantes et représentants d’organisations des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches partageant un intérêt commun pour l’économie sociale et solidaire. Les activités du CRIDÉS ont pour but la production et la diffusion de connaissances fondamentales et appliquées en économie sociale et solidaire, utiles autant pour les décideurs et ses promoteurs que pour les citoyennes et les citoyens qui y sont impliqués au quotidien.

 

Centre de recherche sur l'adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR)

Le Centre de recherche sur l'adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR) est rattaché à la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval. Il est reconnu depuis décembre 2002 par le Conseil universitaire. Ce Centre de recherche bénéficie de l'étroite collaboration de chercheurs et de partenaires des milieux de pratique intéressés à développer des connaissances fondamentales sur les jeunes et les familles à risque et concernés par la réponse sociocommunautaire offerte aux besoins de ces populations.

 

Centre de Recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF)

Le Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF) regroupe des chercheurs-es, des intervenants-es des milieux de pratique institutionnels et communautaires ainsi que des étudiants-es qui poursuivent un même objectif, celui de contribuer à l’avancement des connaissances sur la violence familiale et la violence faite aux femmes. Le Centre réalise des activités de recherche, de formation, de diffusion et de transfert des connaissances, sur le plan national et international.


Centre de Recherche de l'Université Laval Robert-Giffard (CRULRG)

Depuis 1987, le Centre de recherche de l'Université Laval Robert-Giffard (CRULRG) vise l'excellence et la recherche des moyens les meilleurs pour soulager la souffrance des patients atteints de maladies du cerveau. Sa mission est de faire avancer les connaissances sur les causes et les traitements des maladies du cerveau, infantiles, adultes et gériatriques, au moyen d'un centre de haute technologie sur le neurone et le cerveau.

 

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Le Centre Interdisciplinaire de Recherche en Réadaptation et Intégration Sociale (CIRRIS) a pour mission de promouvoir et de développer la recherche interdisciplinaire dans les domaines de l’adaptation, de la réadaptation et de la participation sociale des personnes de tout âge et qui ont des déficiences au plan moteur, auditif, visuel, neurologique et de la parole et du langage. Regroupant les volets de la santé et du social, le CIRRIS contribue à la formation de la relève, au maillage de la recherche avec la clinique et à l’enseignement universitaire.

 

Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES)

Le Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) est une organisation interuniversitaire et pluridisciplinaire qui regroupe une soixantaine de chercheurs affiliés principalement à huit institutions, soit l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université du Québec en Outaouais (UQO), l’Université Laval, l'Université de Sherbrooke, l’Université Concordia, l’École des hautes études commerciales de Montréal (HEC Montréal), L'Université de Montréal et l’Université du Québec à Chicoutimi.


Alliance de recherche Innovations, formation et protections sociales dans le travail et l’emploi (ARUC)

L'Alliance de recherche universités-communautés (ARUC) sur les innovations, le travail et l'emploi regroupe un vaste réseau de partenaires des milieux universitaires, publics et privés. Cette alliance s'intéresse au développement, à la réussite et à la pérennité des innovations émanant du monde du travail et de l'emploi. Dans la perspective d'une amélioration des performances économiques (productivité, qualité, capacité d'innovations et croissance économique) et sociales (qualification du travail, meilleures conditions de travail et d'emploi, meilleure gestion des temps sociaux, équité et sécurité d'emploi et de revenu), ce programme de recherche se propose de produire des connaissances sur les innovations en milieu de travail et leurs conditions associées soit la formation, la gestion des savoirs et les protections sociales, elles-mêmes objet d'innovations.

 
Groupes / Réseaux

Groupe de recherche interdisciplinaire en organisation des services et évaluation en santé mentale (GRIOSE-SM)

Le Groupe de Recherche sur l'Inclusion sociale, l'Organisation des Services et l'Évaluation en Santé Mentale (GRIOSE-SM) a été créé en 2001 dans le cadre d'une entente inter-établissements entre le CLSC Haute-Ville-des-Rivières (aujourd'hui le CSSS de la Vieille-Capitale) et le Centre Hospitalier Robert-Giffard - Institut de santé mentale. La mission du GRIOSE-SM est de produire des connaissances scientifiques au sein d'un établissement de première ligne doté d'une mission universitaire, en partenariat avec un centre hospitalier de soins psychiatriques comprenant un centre de recherche.

Réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles (RCPI)

Le RCPI a pour mission la valorisation et le développement de la collaboration interprofessionnelle (CIP) et de la formation interprofessionnelle en santé et services sociaux à l’Université Laval et au sein des établissements de son Réseau universitaire intégré en santé (RUIS-UL).

 
Instituts

Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés (IVPSA)

L'IVPSA a été créé en 2002. S'inscrivant au coeur des enjeux que pose le problème du vieillissement démographique, il regroupe des professeurs-chercheurs de l'Université Laval et des partenaires de la communauté, dans le but de favoriser l'adaptation de la société au phénomène du vieillissement de la population, en privilégiant la participation des aînés au développement social de la société québécoise. La mise en place de l'Institut privilégie le regroupement des compétences universitaires qui s'intéressent à la gérontologie et à la gériatrie de façon à promouvoir le développement en synergie d'activités de recherche et de diffusion des connaissances dans le domaine du vieillissement et de la participation sociale des aînés.