Corps professoral

Stéphanie ARSENAULT, professeure titulaire

École de service social
Pavillon Charles-De Koninck, 6475
Université Laval
Québec (Québec) Canada G1V 0A6

Téléphone : (418) 656-2131 poste 5066
Télécopieur : (418) 656-3567
stephanie.arsenault@svs.ulaval.ca

 
FORMATION
  • Baccalauréat en travail social (UQAM).
  • Maîtrise en service social (Université Laval)
  • Diplôme d'études avancées de 3e cycle (DEA) en anthropologie et travail social (Université de Granada)
  • Doctorat en Anthropologie sociale (Université de Granada)
 
CHAMPS D'ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE

COURS DONNÉS

  • SVS-1005 Introduction au travail social (Baccalauréat)
  • SVS-1117 Intervention en contexte interculturel (Baccalauréat)
  • SVS-7018 Diversité culturelle et intervention sociale (Maîtrise)

INTÉRÊTS DE RECHERCHE ET D'ENSEIGNEMENT

  • Intervention sociale en contexte de diversité culturelle 
  • Accueil et intégration des immigrants et des réfugiés

Projets de recherche inscrits au Vice-rectorat à la recherche

 
PUBLICATIONS

GRISALES, N., ARSENAULT, S. et GUILBERT, L. (2016). Les réfugiés, les défis rencontrés et les services offerts dans la région de Québec de 2006 à 2015. Cahiers de l'Édiq, 3(2), 37-61.

GUILBERT, L., ARSENAULT, S., CLOUTIER, A., GALLANT, N., LECHAUME, A. RACINE, M., et WALLING, R. (2016). Diversité, immigration, partenariat dans les régions du Québec. Les Cahiers du CIÉQ,Centre interuniversitaire des études québécoises. PUL, 11-24.

ARSENAULT, S., HINSE, S. et NADEAU-COSSETTE, A. (2015). Les relations entre compatriotes immigrants et réfugiés issus de pays en guerre et leurs implications pour l'intervention sociale. Édiscope, 7.

ARSENAULT, S. (2014). Intervenir avec des immigrants et réfugiés issus de pays en guerre. Québec: Université Laval. Dépliant d'information.

ARSENAULT, S. et HINSE, S. (2014). The perceptions of Quebec social practitioners of relations between fellow immigrants from countries experiencing violent conflict: Reported pitfalls and possible solutions for social interventions, International Social Work.

ARSENAULT, S. et NADEAU-COSSETTE, A. (2013). Les relations entre immigrants compatriotes issus de pays en conflit : l’exemple des immigrants bosniens, colombiens et congolais établis à Québec, Migracijske i etničke teme, 29(3), 343-366.

ARSENAULT, S. et JURETA, Lj. (2013). Le casse-tête bosnien. Relations, 768. 30-31.

ARSENAULT, S. et NADEAU-COSSETTE, A. (2013). Facteurs influençant la constitution de liens entre compatriotes immigrants issus de pays ayant connu de violents conflits internes. Service Social, 59(2). 1-15.

ARSENAULT, S. (2012). Piste de lecture. La construction de l’invisibilité. Suppression de l’aide sociale dans le domaine de l’asile (Par Margarita Sanchez-Mazas, Genève, IES éditions, 2011). Intervention, (137), 70-72.

ARSENAULT, S. (2012). La place des immigrants dans l’économie sociale à Québec : leurs raisons d’y être, d’y rester ou de quitter. Le Sociographe. 5, 235-259.

ARSENAULT, S. (2011). Sortir des sentiers battus: immigrer en Gaspésie! Vivre ensemble. 18(62), 1-4.

ARSENAULT, S. (2010). Quelques limites aux relations intracommunautaires chez les réfugiés colombiens : des pistes pour l’intervention auprès de réfugiés issus de pays en conflit/Some Limitations on Intracommunity Relations Among Colombian Refugees. Suggestions for Intervention with Refugees from Conflict Countries. Travail social canadien/Canadian Social Work. 12(1), 68-73.

ARSENAULT, S. (2010). Les réfugiés colombiens au Québec : des pratiques transnationales centrées sur la famille. Lien social et politiques. 64, 51-64.

ARSENAULT, S. (2010). Relaciones bajo tensión: el caso de los refugiados colombianos en Quebec. Trabajo Social, 12. 65-78.

ARSENAULT, S. (2010). Recension: Multiculturalism, Interculturality and Diversity in Education. An Anthropological Approach (Par Gunther Dietz, München, Waxmann, 2009). Ethnologies, 32(1), 241-245.  

ARSENAULT, S. et GIROUX, I. (2009). Immigrer en Gaspésie: s'installer pour y rester? Québec: Université Laval, Chaire multifacultaire de recherche et d’intervention sur la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, Fondation communautaire Gaspésie-les-Îles. 100 p.

ARSENAULT, S. (2009). Transnacionalización de la subsistencia familiar : el caso de los refugiados colombianos en Quebec. Migraciones Internacionales. 4(5), 121-150.

ARSENAULT, S. (2009). Pratiques familiales transnationales : le cas des réfugiés colombiens au Québec. Anthropologie et Société.33(1), 211-228.

ARSENAULT, S. (2007). Recension: Relations interculturelles. Comprendre pour mieux agir. Service social, 53(1), 133-135.

ARSENAULT, S. (2006). Transnacionalismo: el caso de los refugiados colombianos en Quebec. Thèse doctorale non-publiée. Granada: Université de Granada.

Arsenault, S. (2006). Je m’appelle Bosnia. Relations, 711.

Arsenault, S. (2006). La barbarie persiste, l’humanité résiste, www.extremis.tv. Relations,707.

Arsenault, S. (2006). Partir ou mourir. Relations, 706, 38-39.

ARSENAULT, S. (2006). Difficile dynamique communautaire des réfugiés et immigrants colombiens. Vivre ensemble, 13(46).

Arsenault, S. (2005). Tout quitter pour la Liberté. Relations, 703.

ARSENAULT, S. (2005). Les laissés-pour-compte de la loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. Vivre ensemble, 13(44). 1-2.

ARSENAULT, S. (2004). Mujer y madre en exilio. Cuadernos Andaluces de Bienestar Social CABS. VII-VIII(11-12), 143-164.

ARSENAULT, S. (2004). Défendre les droits des travailleurs agricoles migrants. Entrevue avec Marcia Ribeiro. Vivre ensemble, 12(43), 7-10.

ARSENAULT, S. (2004). Quel sort pour les travailleurs agricoles migrants? Vivre ensemble, 12(43), 1-2.

ARSENAULT, S. (2003). Séparation et réunification familiales de dix femmes réfugiées congolaises. Service social, 50, 122-144.