Corps professoral

Mariana RAUPP, professeure adjointe

École de service social 
Pavillon Charles-De Koninck, bureau 6451
Université Laval
Québec (Québec) Canada G1V 0A6

Téléphone : (418) 656-2131, poste 4666
Télécopieur : (418) 656-3567
mariana.raupp@svs.ulaval.ca

Mariana Raupp est professeure adjointe au programme de criminologie à l’École de service social de l’Université Laval. Elle est aussi chercheure au Laboratoire de recherche en traditions juridiques et rationalité pénale de l’Université d’Ottawa. De par sa formation interdisciplinaire (droit, sociologie et criminologie), son principal champ d’intérêt est la sociologie du droit pénal et l’analyse des politiques pénales. Ses recherches actuelles s’interrogent sur les possibilités et les difficultés de construire des pratiques pénales qui défient la logique d’exclusion sociale dominante dans la justice pénale depuis sa formation. Elle s’intéresse notamment aux commissions de réforme, ainsi qu’aux pratiques législatives, judiciaires et correctionnelles privilégiant une intervention pénale qui tient compte des liens sociaux dans lesquels le justiciable s’inscrit, et qui est plus compatible avec les droits de la personne.

 
Formation
  • Doctorat en criminologie (Université d'Ottawa)
  • Maîtrise en sociologie (Université de São Paulo, Brésil)
  • LL.B (droit), (Pontificale Université Catholique de São Paulo, Brésil)
 
Cours enseignés
  • CRI 1003 – Déviance, délinquance, criminalité
  • CRI 2002 – Pénologie
  • CRI 2119 – Surveillance communautaire
  • CRI 3511 – Séminaire de stage II  
 
Champs d'enseignement et de recherche
  • Réforme du droit criminel et création des lois
  • Politiques et pratiques pénales
  • Pénologie
  • Peines et mesures communautaires
  • Innovation pénale
  • Rationalité pénale moderne et théories de la peine
  • Théories sociologiques et criminologiques
  • Sociologie du droit 
  • Épistémologie et méthodologie (qualitative) en sciences sociales
 
Publications

Raupp, Mariana (2017). « Droit pénal et réinsertion sociale des justiciables : obstacles et possibilités », dans Desrosiers, J., Garcia, M., et Sylvestre, M-E., Réformer le droit criminel au Canada: défis et possibilités, Montréal : Yvon Blais, p. 337-358.

Raupp, Mariana (2015). « Les recherches sur la détermination de la peine : sélectivité, punition et vocabulaires de motifs » [en portugais]. Brazilian Journal of Empirical Legal Studies, vol. 2, n. 2, p. 174-191.

Raupp, Mariana (2013). « La distinction école classique/école positive et la rationalité pénale moderne: une réflexion à partir du regard des sciences sociales sur la réforme pénale de 1984 au Brésil », Dans Dubé, R., Garcia, M., Machado, M., (éditeurs). La rationalité pénale moderne : réflexions théoriques et explorations empiriques. Presses de l’Université d’Ottawa, p. 143-166.

Raupp, Mariana (2009). « L’(in)visible trafic de drogues: une étude de sociologie des pratiques juridiques » [en portugais]. Revista Brasileira de Ciências Criminais (Brésil), n. 80, p. 346-369.

Raupp, Mariana et Benedetti, Juliana Cardoso (2007). « La mise en place de la justice réparatrice au Brésil: une évaluation des programmes de São Caetano do Sul, Brasília et Porto Alegre » [en portugais]. Revista Ultima Ratio, Brésil, v. 1, p. 3-36. 

 
Communications

Raupp, M. « Apports et limites de l’observation externe : une réflexion à partir des enjeux de la réforme du droit pénal », 4e Séminaire international de recherche ‘Malte’ : les savoirs comme enjeux de conflits, Peyresq, France, 25-28 juin 2017.